L'Égypte - 5e départ de l'humanité avec les galactiques?

Ce sous-cycle se termine fin 2012 lors de précession de l'équinoxe du 21 décembre.

 

 

Mémoires ISIS et Hathor de Nancy en tant que MiRta. En progression.

Participez à l'illumination de vos ancêtres Egyptiens et Égyptiennes en participant à des cercles sacrés. Je vais canaliser l'énergie de l'Égypte dans ces cercles: Hathor, Sirien, Égyptien, ISIS, Sekhmet. Je vais canaliser Sekhmet le 8 du 8 encore une fois cette année, surtout que je me suis retrouvée devant Elle encore une fois lors du Tour de Kryeon en mars 2022.

 

Un enregistrement du premier Cercle sacré avec l'énergie du Collectif Hathor est maintenant disponible sur ma page Video

Bonjour sur ma page de l'Égypte.

Lorsque j'ai participé à la Journée Sacrée de Kahuna Kalei en 2016 à Hawai, cette prêtresse peu bavarde m'a fait un bref commentaire, qui a résonné vrai en moi : "tu as fait de belles choses en Égypte." Alors que je n'avais jamais songé à aller en Égypte ou même avoir eu un quelqueconque intérêt pour ce pays et leur histoire, je décide de participer au Tour d'Égypte offert par Lee Carroll et je m'inscris alors que je suis toujours à Hawai (Lémurie). Le voyage aura lieu en février 2017. Voici donc quelques anecdotes de ce voyage qui a réveillé un Akash Égyptien, juif et ancien du temps du Sphinx.  

Voici un message recu par Tom Kenyon sur l'origine des Hathor qui rejoint parfaitement ce que j'ai recu comme information par pure intuition suite à mon 2e voyage en Égypte avec Lee Carrol/Kryeon.  Mais il y a plus à dire. Restez branché ici pour la suite. Nancy Hathor.

 

Qui sont les Hathor ? par Tom Kenyon (https://tomkenyon.com/who-are-the-hathors).

 

Les Hathor disent qu'ils sont un groupe d'êtres interdimensionelle et intergalactiques qui étaient reliés à l'Égypte Ancienne par les Temples de la Déesse Hathor, ainsi qu'à plusieurs autres cultures de la préhistoire. À la fin des années 1980, ils m'ont « contacté » pendant une méditation et ont commencé à m'instruire sur la nature vibratoire du cosmos, sur l'utilisation de la géométrie sacrée comme moyen de stimuler les performances du cerveau, et sur l'utilisation du son pour activer des expériences psycho-spirituelles. Bien que j'aie été intrigué par ces informations, j'étais à l'époque mal à l'aise avec leurs origines autoproclamées. J'étais, après tout, un psychothérapeute en activité et impliqué dans la recherche sur le cerveau à l'époque. En bref, j'étais un rationaliste. Et ces êtres - qui qu'ils soient et d'où qu'ils viennent - ne correspondaient pas à ma vision de la réalité de l'époque.
 

Au cours des vingt années qui se sont écoulées depuis le premier contact, j'ai essayé et testé leurs « technologies intérieures » à de nombreuses reprises, et j'ai toujours trouvé leurs méthodes et leurs perspectives éclairantes.
Bien que les Hathors offrent des informations sous forme de langage, leur principal mode de communication passe par des modèles sonores catalysant. Ces sons sont « canalisés » par ma voix au cours de « méditations sonores » que je propose souvent lors d'ateliers et de retraites. Personnellement, je trouve intéressant que mon registre vocal se soit élargi (tout comme mon esprit, pourrait-on préciser) au cours des années où j'ai travaillé avec eux. Lorsque j'ai commencé, j'avais un registre de près de trois octaves ; aujourd'hui, il est presque de quatre octaves. Cette gamme vocale étendue ne se produit que lorsque je suis en train de canaliser des sons provenant d'autres dimensions.
Dans le livre « Hathor Material », que j'ai coécrit avec Virginia Essene, voici comment elles se sont présentées :

« Nous sommes les Hathor. Nous venons dans l'amour et avec le son d'une nouvelle réalité de rêve pour votre Terre. Si vous êtes prêts à construire le nouveau monde, nous vous invitons à vous joindre à nous pour un voyage de l'esprit et du cœur. Nous sommes vos frères et sœurs aînés. Nous sommes avec vous depuis une très longue période de votre évolution sur cette planète. Nous étions avec vous dans les éons passés - même dans les jours oubliés avant que toute trace de nous soit connue dans votre histoire écrite actuelle. Notre propre nature est énergétique et interdimensionelle. Nous sommes originellement venus d'un autre univers en passant par Sirius qui est un portail vers votre Univers, et à partir de Sirius, nous nous sommes finalement dirigés vers votre système solaire et les royaumes éthériques de Vénus.
 

Dans le passé, nous avons travaillé spécifiquement avec et par le biais de la déesse de la fertilité Hathor de l'Égypte Ancienne. Nous avons également pris contact avec des lamas tibétains pendant la période de formation du Bouddhisme Tibétain. Bien que nous ayons interagi avec certaines des premières cultures de la Terre, nous sommes une civilisation intergalactique avec des avant-postes qui couvrent des parties de votre Univers connu et au-delà.
Nous sommes ce que vous pourriez appeler une civilisation ascensionnée - un groupe d'êtres existant dans un champ vibratoire spécifique, au même titre que vous avez une signature énergétique. C'est simplement que nous vibrons à un rythme plus rapide que vous. Néanmoins, nous faisons tous partie du mystère, et de l'amour qui maintient et lie tout l'univers ensemble. Nous avons grandi comme vous avez grandi, en nous élevant vers la Source Une de tout ce qui est.

 

Nous avons grandi dans la joie et dans la tristesse, tout comme vous. Nous sommes, en termes d'immensité, un peu plus haut que vous sur la spirale de la conscience et de l'éveil ; par conséquent, nous pouvons vous offrir ce que nous avons appris, en tant qu'amis, mentors et compagnons et compagnes de route sur le chemin qui mène au souvenir de Tout ce qui est.

Nous ne sommes pas des sauveurs ; nous ne sommes pas des messies. Nous voulons clairement sortir de cette image pour que le lecteur comprenne que nous sommes simplement des frères et sœurs aînés qui offrent notre compréhension et ce que nous avons appris. Vous pouvez le prendre ou le laisser, mais nous l'offrons librement. Selon notre compréhension, la croyance que différentes intelligences extraterrestres vont vous sauver, n'est qu'une projection de la méconnaissance humaine. L'espoir que quelqu'un ou quelque chose va vous sauver, que vous n'aurez pas à faire de changements en vous-même, et que vous n'aurez pas à être responsable, est irréaliste.

 

Croire que vous pouvez rester dans des schémas de laisser-aller et de méconnaissance, puis prendre ou recevoir quelque chose qui vous transformera sans aucun effort de votre part, est une pure folie. Cela n'arrivera pas. Maintenant, il peut y avoir des intelligences extraterrestres qui atterrissent, car elles existent certainement, mais ces humains qui comptent sur les autres pour apporter leur ascension et leur élévation sans aucun travail de leur part vont être très déçus.

 

L'ascension est un processus de conscience de soi et de maîtrise à tous les niveaux et elle nécessite d'amener tous ces niveaux de l'existence Une à un niveau supérieur. C'est ainsi que nous le voyons et c'est ainsi que nous l'avons fait pendant des millénaires.

En vous offrant notre aide cependant, nous ne souhaitons en aucun cas interférer avec les autres aides spirituelles et les relations cosmiques, ni avec les croyances religieuses, les affiliations ou les organisations qui vous sont utiles. Malgré tout, il y a beaucoup de choses que nous aimerions partager.

Nous connaissons bien Sanat Kumara, car c'est lui qui nous a demandé de rejoindre cet Univers. En tant que Maître Ascensionné, Sanat Kumara a assumé de nombreuses responsabilités liées à l'élévation de la planète Terre et de ce système solaire. Il travaille pour l'ascension, l'évolution de la conscience dans le système solaire, tout comme nous ».

Résonnez-vous avec la Déesse ISIS ? J'ai incarné l'énergie de la Déesse ISIS en Égypte. Un jour, il y a quelques années, j'ai vu dans le miroir l’œil de RÂ tracé en rouge sur ma peau autour de l’œil gauche et 'ai cru que c'était l'énergie de ISIS mais en fait, c'est celle qui a incarné une Hathor, via le portail de Sirius. Je comprends maintenant que j'ai incarné différents races galactiques et que la Déesse ISIS, que j'ai aussi incarné est la première qui a posé le pied sur Terre. Je l'associe maintenant totalement à GAIA alors que  la Déesse Hathor en moi doit être associée à la fertilité, la joie, l'Amour, la danse, la santé et le SON. En tant que Hathor, l'énergie de mon corps était rouge, l'énergie du Feu de GAÏA ou du volcan Pélé à Hawaï tout comme la Lémurienne que je suis aussi à un autre moment d'incarnation.

 

Je suis allée en Égypte en 2017 et je me suis rappelée de nos grandes et profondes célébrations lors de la naissance d'un enfant. Au temple des Hathors, il y a toujours cette énergie puissance de la naissance. Oui, les mères venaient accoucher dans les bassins aujourd'hui en parties visibles, mais vides. C'est aussi une puissante énergie de régénération du corps. Lors ce voyage, les Mères Célestes m'ont demandé de m'asseoir sur un banc face à ces bassins du temple des Hathors. Avec mon troisième œil, je voyais la chute d'eau et les cérémonies. Une femme du groupe est venue s'asseoir à côté de moi sur le banc. Un miracle s'est produit. Je lui ai dit: « vois-tu cette chute d'eau, là? » J'ai mis ma main sur son épaule, et elle s'est mise à pleurer, prise par une compassion profonde pour elle-même. Elle venait de se libérer d'une mémoire akashique profonde. Merci aux Mères Célestes. Namasté à mes sœurs Égyptiennes et Hathor !

Comme plusieurs d'entre vous, j'ai un un fort attrait pour la Terre d'Égypte et son histoire galactique. Je vais poursuivre mes interrogations afin d'en savoir davantage et le partager avec vous. C'est mon héritage, c'est ton héritage toi qui lit ceci. Il n'y a pas de hasard.

Voilà que je retourne en Égypte lors de ce Tour de Lee Carroll / Kryon. J'ai acheté mon vol déjà. Voici le lien pour ceux qui sont intéressés :

Nancy à Saqqara, la première pyramide construite par Imhotep lors du Tour de Lee Carroll en 2017. Lorsque je me montée sur le chameau, mon Akash d'Égyptien s'en mis à sonner en moi : la Terre même reconnaissant qui j'étais et je me suis mise à faire des sons sacrés. Lee Carroll m'a alors dit que c'était le language de la Lumière. Quelle séjour fabuleux ! Merci à Lee Carroll pour la photo.

Film tourné par Lee Carroll lors du Tour en 2017 auquel j'a participé.